Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Tigre de Feu
  • Tigre de Feu
  • : Mon Univers : littérature, sciences et histoire se côtoient avec une pointe d'humour et de musique dans une chaude ambiance de feu agrémentée de photos, de dessins, de nouvelles et de citations.
  • Contact

Rechercher

9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 16:55

D'abord, quand on monte en altitude, on ne s'approche pas du Soleil. On monte jusqu'à 1500 ou 2000 mètres d'altitude. Le Soleil, lui se trouve à une altitude de 150 millions de kilomètres environ. Proportionnellement, notre montée est infime et négligeable.

http://jeanfrom.pagesperso-orange.fr/cours/images02/soleil.jpg

Image trouvée surFromentin Jean-Claude artsite peintre

Repost 0
Published by Tigre de Feu - dans La page des sciences
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 15:01

Tout d'abord, il faut savoir que les atomes sont essentiellement constitués d'espace. Un noyau et un nuage électronique. Le noyau est 100 000 fois plus petit que l'atome lui-même et les électrons sont si petits qu'on considère qu'ils n'ont pas de dimension. Donc, nous pourrions écraser la matière pour que la ville occupe un si petit espace qu'elle puisse passer dans le goulot.

http://www.sigg.fr/media/catalog/product/cache/3/small_image/165x500/5e06319eda06f020e43594a9c230972d/8/2/8263_40_meow_de_paris_RGB_klein_2.jpg

Seulement, il faut savoir une chose, La densité à l'intérieur de la bouteille pourrait devenir si grande que la force d'attraction de la bouteille deviendrait suffisamment forte pour retenir la lumière, ce qui ferait d'elle un trou noir!

Repost 0
Published by Tigre de Feu - dans La page des sciences
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 12:43

Comment le Père Noël peut-il distribuer tous ces cadeaux en une seule nuit? Nos experts se sont penchés sur la question. Voila ce qu'ils ont trouvé :

 

Il y a approximativement deux milliards d'enfants (moins de 18 ans) sur terre. Cependant, comme le père Noël ne visite pas les enfants musulmans, hindous, juifs ou bouddhistes (sauf peut-être au Japon), ceci réduit la charge de travail pour la nuit de Noël à 15% du total, soit 378 millions. En comptant une moyenne de 3.5 enfants par foyer, cela revient à 108 millions de maisons, 54 millions en présumant que chacune comprend au moins un enfant sage.
Le Père Noël dispose de 31 heures, le jour de Noël, pour effectuer son travail (en tenant compte des différents fuseaux horaires, de la rotation terrestre, et en supposant qu'il voyage d'est en ouest, ce qui semble logique). Cela revient à 967,7 visites de domiciles par seconde.

                                       http://blogues.cyberpresse.ca/gagnon/wp-content/uploads/2008/12/pere_noel2.jpg

De façon pratique, cela signifie que pour chaque résidence ayant de bons enfants, le Père Noël dispose de un millième de seconde pour parquer le traîneau, sauter en dehors, dégringoler dans la cheminée, remplir les chaussettes, distribuer le reste des présents au pied du sapin, déguster les quelques friandises laissées à son intention, regrimper dans la cheminée, enfourcher le traîneau et passer à la maison suivante. En supposant que chacun de ces 91,5 millions d'arrêts soient uniformément distribués autour de la planète, nous parlons ici d'une distance de 1 200 mètres par résidence visitée soit un voyage total de 110 millions de kilomètres, sans compter les arrêts et les détours pour ravitailler ou pisser.
Cela signifie que le traîneau du Père Noël se déplace a 1170 kilomètres par seconde, soit 3000 fois la vitesse du son. A titre de comparaison, le véhicule le plus rapide fabriqué par l'homme, la sonde spatiale Ulysse, se déplace à une vitesse douloureuse de 49 km/sec. Un renne conventionnel, lui, se déplace a une vitesse maximale de 24 kilomètres à l'heure, et encore, avec des anabolisants.
La charge portée par le traîneau ajoute un autre élément d'intérêt. En supposant que chaque enfant ne reçoive rien de plus qu'un jeu Lego de grandeur moyenne (un kilo), le traîneau transporte alors 321.300 tonnes, sans compter le Père Noël, qui est invariablement décrit comme souffrant d'embonpoint. Sur le plancher des vaches, les rennes conventionnels ne peuvent tirer plus de 150 kilos de marchandises. Même si l'on accordait aux rennes volants une capacité de traction 10 fois plus grande que la normale, il serait impossible de faire le travail avec huit ou neuf rennes : il faudrait 214 200 de ces rennes spéciaux. Tous ces rennes augmentent le poids total à un sommet de 353 430 tonnes, quatre fois le poids du paquebot Queen Elisabeth - et nous ne tenons pas compte du poids du traîneau lui-même.

           http://www.laserreoutil.be/serre-outil/Fiches/traineaunuit.jpg

353 000 tonnes voyageant à 1170 kilomètres par seconde créent une résistance énorme à l'air, chauffant les rennes de la même manière que la navette rentrant dans l'atmosphère terrestre. Les deux rennes en tête de convoi absorberaient chacun une énergie calorifique de 14 300 millions de joules/s. En résumé, ils exploseraient en flammes quasi instantanément, exposant les rennes adjacents à des dommages collatéraux sévères et créant des boums soniques assourdissants lors de leur passage au-dessus des agglomérations endormies et sereines. La meute entière de rennes serait complètement vaporisée en 4.26 millièmes de secondes, soit juste le temps pour le père Noël d'atteindre la cinquième maison de sa tournée.
Pas de quoi s'en faire de toute façon, puisque le père Noël, en passant de manière fulgurante de zéro à 1170 km/s en un millième de seconde, serait sujet à des accélérations allant jusqu'à 17 500 G's.
Pendant ce temps, le Père Noël sera donc sujet à des forces centrifuges 17 500,06 fois plus fortes que la force gravitationnelle. Un Père Noël de 125 kilos (ce qui semble ridiculement mince) serait plaqué au fond du traîneau par une force de 2 157 507,5 kilos, écrabouillant instantanément ses os et ses organes et le réduisant à un petit tas de chair rose et tremblotante.

                                     http://lewebpedagogique.com/geotrouvetout/files/2009/12/pere_noel.jpg

C'est pourquoi, si le père Noël a existé, il est mort maintenant.

 

Trouvé sur : Preuve irréfutable que le père Noël n'existe pas ( interdit aux - de 7 ans)

Repost 0
Published by Tigre de Feu - dans La page des sciences
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 12:11

Le lepidodactilus lugubris est un lézard de l'espèce des geckos. On le rencontre en malaisie, Indonésie, Polynésie, Chine et Amérique.

                                    http://www.acreptiles.com/geckos/lepidodactylus/lepidodactylus_lugubris-3.jpg

Cet animal a une particularité : Lorsque la femelle ne trouve pas de mâle pour se reproduire elle pratique la parthénogenèse : elle se reproduit d'elle-même.

Chez ce lézard, seule la femelle est parthénogénique. On parle alors de parthénogenèse thélitoque. Lorsqu'elle n'a lieu que chez le mâle on parle de parthénogenèse arrhénotoque et de parthénogenèse deutérotoque quand elle a lieu chez les deux.

De plus, ces bébés ne sont pas la copie conforme de leur mère. Il s'effectue une sélection génétique qui donnera un nouvel être. Le génôme à l'intérieur des gamètes se duplique pour donner une cellule-œuf.  Ainsi, les générations suivantes s'adapteront plus facilement à un nouvel environnement ou à une maladie.



Repost 0
Published by Tigre de Feu - dans La page des sciences
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 09:27

 

 

                                                              Les arcs-en-ciel


http://jmg.j.m.pic.centerblog.net/yc7lkwkh.jpg

 

 

 

Parfois, après ou pendant la pluie, un rayon de Soleil parvient à percer à travers les nuages et éclaire des gouttes d'eau dans la partie opposée au Soleil par rapport à l'observateur. C'est alors que l'on admire un arc de cercle aux couleurs fantomatiques.

C'est un arc-en-ciel, composé des couleurs du spectre lumineux qui sont le violet, l'indigo, le bleu, le vert, le jaune, l'orange et le rouge. On observe deux arcs concentriques L'un intérieur, le plus éclatant partant du violet à l'intérieur vers le rouge à l'extérieur. L'autre, extérieur, moins éclatant avec l'ordre des couleurs inversé. Il y a parfois des arcs intermédiaires qu'on appelle arcs surnuméraires. On prête à ces phénomènes atmosphériques des légendes comme la présence d'un trésor à son pied. Mais laissons là les légendes et étudions sa formation.


Le phénomène de l'arc-en-ciel a été décrit par Descartes. Il s'agit d'une combinaison de trois phénomènes physiques qui sont la diffraction qui décompose la lumière qui pénètre la goutte d'eau, la réfraction qui dévie la lumière en pénétrant à l'intérieur de la goutte et la réflexion qui fait se refléter les rayons décomposés contre la paroi intérieure concave de la goutte.

http://idata.over-blog.com/0/30/28/69/arcenciel01.jpg

Repost 0
Published by Tigre de Feu - dans La page des sciences
commenter cet article
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 15:11

I-Vie des étoiles

1- La formation des étoiles

Quand il y a un nuage de gaz et de poussières stellaires dans l'espace assez dense, celui-ci se condense petit à petit. Il devient de plus en plus chaud. Il arrive que plusieurs nuages de poussières stellaires se recontrent et fusionnent pour donner un nuage assez massif.

                           http://pythacli.chez-alice.fr/univers/nuageinterstellaire.jpg

Quand ce nuage est assez dense et massif, il devient un bébé étoile appelé protoétoile. Bien sûr, ce phnomène se fait en plusieurs millions d'années...

                                  http://lpnhe-d0.in2p3.fr/vlimant/NEPAL/NEPAL_Etoile2005/protoetoile.jpg

Si cette protoétoile est suffisamment massive (0,5 fois la masse du Soleil) , elle va continuer sa croissance. Tout d'abord, sa température va augmenter jusqu'à 10 millions de degrés. La température sera alors suffisante pour entraîner les réactions nucléaires propres à chaque étoile appelés la fusion thermonucléaire. Les atomes d'hydrogène s'entrechoquent avec une puissance telle que leurs noyaux fusionnent pour donner des atomes d'hélium.

Une étoile est née...

2-Différentes sortes d'étoiles

A-Les étoiles de masses comprises entre 0,5 et 5 fois celle du Soleil

Selon leur masse initiale, les étoiles évolueront différemment. Les étoiles de masse comprises entre 0,5 et 5 fois celle du Soleil enffleront et se refroidiront pour devenir une géante rouge. 

                              http://pagesperso-orange.fr/jean-jack.micalef/images/Geante-rouge.jpg

Le Soleil grossira jusqu'à absorber Mercure, Vénus et la Terre, mais avant que cela n'arrive nous serons probablement déjà tous morts, cela n'arrivera que dans environ 5 milliards d'années.
 
                    http://www.jmmasuy.net/images/mort_etoiles/soleil_geante_rouge.gif

B-Les étoiles de masse supérieure à 5 fois celle du Soleil

Ces étoiles, évoluent à l'image des autres étoiles en géantes rouges, mais continuent leur croissance et grossisent considérablement pour décupler leur diamètre et devenir des supergéantes rouges. Ces étoiles sont les plus grosses connues à ce jour.

C-Les étoiles de masse comprise entre 30 et 100 fois celle du Soleil

On les appelle les géantes bleues. Ce sont les étoiles les plus massives à leur naissance. Elles sont les plus lumineuses et les plus chaudes (400 000 C° en surface et 30 millions C° au coeur) Elles ont une durée de vie plus courte, comme toutes les étoiles les plus chaudes.

3-Mort des étoiles

A-Les géantes rouges

Une fois qu'elle à épuisé son carburant, elle explose en une nébuleuse planétaire, rejetant ses couches externes dans l'Univers.

                           http://www.astro-rennes.com/constellations/ngc/ngc_6751.jpg

Son noyau se rétracte pour se transformer en une naine blanche dense et très chaude qui se refroidira en plusieurs millions d'années jusqu'à devenir une naine noire froide, éteinte, sans énergie, véritable cadavre stellaire.

B-Les supergéantes et géantes bleues

Les supergéantes explosent en une supernova extrêmement lumineuse qui éjecte ses couches externes dans l'espace.

                          http://www.bibleprophecyupdate.com/wp-content/uploads/2009/12/supernova.jpg

Son noyau se rétracte jusqu'à devenir extrêmement dense et massif. Son diamètre ne dépasse même pas celui de la Terre, il peut mesurer une vingtaine de kilomètres de diamètre avec une masse de 10 puissance 8 tonnes au centimètre carré. On appelle cela une étoile à neutrons ou pulsar. Le nom d'étoile à neutron vient du fait que lorsque le noyau se rétracte, les atomes à l'intérieur sont écrasés (petit rappel : les atomes sont constitués d'un noyau composé de proton de charge positive, de neutrons de charge neutre et d'un nuage électronique d'électrons qui gravitent autour du noyau composé d'électrons de charge négative) au point que leurs életcrons et leurs protons fusionnent et leurs charges électriques se compensent pour donner des neutrons.

                       http://jcboulay.free.fr/astro/sommaire/astronomie/univers/galaxie/etoile/etoile_neutron_section.jpg

Parfois, ces étoiles à neutrons sont si lourdes qu'elles ont une gravité telle qu'elle retient sa propre lumière et qu'elle absorbe tout objet ou lumière passant à proximité. C'est un trou noir.


                    http://aetherion.files.wordpress.com/2009/08/trou-noir-stellaire.jpg

                                                     Effrayant, n'est-ce pas?

 
II- Types d'étoiles

Les étoiles sont classées selon leurs spectres lumineux en différents classes : O, B, A, F, G, K, M, N, S. 

Pourquoi dans cet ordre?

He bien... Je n'en sais pas plus que vous mais il est facile de les mémoriser quand on a la technique : "Oh Be A Fine Girl Kiss Me..."

En plus des lettres on numérote les étoiles des 0 à 9 

          http://www.slackerastronomy.org/slackerpedia/images/HR_diagram.png
                            Sur ce schéma vous pouvez voir les différents classements des étoiles                                                                           En absisces les types et en ordonnées les magnitudes

La magnitude d'un objet céleste est son intensité lumineuse. Plus une étoile est lumineuse, plus le chiffre descend dans les chiffres négatifs (et pas le contraire) et moins elle l'est, plus son chiffre est grand.

A noter que plus une étoile est chaude, plus son spectre tend vers les ondes lumineuses bleues et que plus elle est froide plus son spectre tend vers les ondes lumineuses rouges. 

J'espère que cet article vous a été utile, fidèle, arrivé par hasard ou en faisant une recherche particulière. Laissez des coms SVP. 

Repost 0
Published by Tigre de Feu - dans La page des sciences
commenter cet article