Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Tigre de Feu
  • Tigre de Feu
  • : Mon Univers : littérature, sciences et histoire se côtoient avec une pointe d'humour et de musique dans une chaude ambiance de feu agrémentée de photos, de dessins, de nouvelles et de citations.
  • Contact

Rechercher

13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 01:23

Dans l'appart' de ma mère, nous avons une vieille et grosse voisine qui vit illégalement avec sa nièce, qui nous fait chier depuis des lustres à faire du bruit avec ses talons ou à mettre à fond sa télé, et, ce, à n'importe quelle heure de la journée. Il est aux alentours de deux heures du mat' et il faut que je vous raconte un truc. Voilà : J'étais dans mon lit, et, tout à coup, j'entendis un bruit d'effondrement. A moitié endormie, je m'imaginai qu'un violoncelle venait de s'écraser. Pourquoi un violoncelle? Si vous voulez le savoir, vous irez voir mon article précédent, celui juste en dessous. Donc je disais : j'entendis le bruit de quelque chose qui s'effondre, puis, comme une plainte, un appel, doux, aigu, répétitif. Puis, on sonna à sa porte. Je crus comprendre qu'elle était enfermée. Ensuite, c'est à ma porte que l'on vint sonner. Deux fois. Ma mère alla ouvrir, j'en profitai pour me lever pour (enfin) comprendre ce qu'il se passait. Je vis des pompiers entrer chez moi, j'essayai de comprendre. Apparemment, la vieille avait fait un malaise. Ils cherchèrent son étage depuis notre fenêtre et repartirent en nous demandant de la laisser allumer pour les aider à s'orienter. Nous assistâmes au lever de la grande échelle, qui s'arrêta à la fenêtre juste au dessus de nous et pénétrèrent. Plusieurs minutes s'écoulèrent pendant que ma mère jouissait de la situation en espérant qu'elle "dégage" enfin. Elle alla même jusqu'à monter à son étage. Les pompiers redescendirent par l'escalier et nous dirent qu'on pouvait maintenant éteindre. La grande échelle se rabaissa. Tout était terminé.

Conclusion : certaines personnes dans le monde on fait voeu d'emmerder le monde toute leur vie et d'y consacrer corps et âme (au sens propre). Ils font parfois preuve d'une imagination débordante pour réveiller tout l'immeuble, voire, la rue au beau milieu de la nuit.

Partager cet article

Repost 0

commentaires