Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Tigre de Feu
  • Tigre de Feu
  • : Mon Univers : littérature, sciences et histoire se côtoient avec une pointe d'humour et de musique dans une chaude ambiance de feu agrémentée de photos, de dessins, de nouvelles et de citations.
  • Contact

Rechercher

16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 13:06

"C'était une chose navrante de voir ce pauvre enfant grelottant l'hiver sous de vieilles loques de toile trouée, balayer la rue avant le jour avec un énorme balai dans ses petites mains rouges une larme dans ses grands yeux. Dans le pays on l'appelait l'Alouette. Le peuple s'était plu à donner ce nom à ce petit être pas plus gros qu'un oiseau, tremblant, effarouché et frissonnant, éveillé le premier chaque matin dans le village, toujours dans la rue ou dans les champs avant l'aube. Seulement la pauvre Alouette ne chantait jamais."

 

                                                                   Victor Hugo "Les Misérables"

Partager cet article

Repost 0
Published by Tigre de Feu - dans Le coin du lecteur
commenter cet article

commentaires