Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Tigre de Feu
  • Tigre de Feu
  • : Mon Univers : littérature, sciences et histoire se côtoient avec une pointe d'humour et de musique dans une chaude ambiance de feu agrémentée de photos, de dessins, de nouvelles et de citations.
  • Contact

Rechercher

18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 15:17

J'ai choisi pour cet article de réfléchir au concept de liberté. Je tiens à signaler au lecteur plus ou moins averti que je n'ai jamais étudié la philosophie et que je réfléchis en m'inspirant de certains concepts connus. Cet article n'a donc pas vocation à être rigoureux d'un point de vue philosophique, seulement à apporter ma réflexion à ce concept. Pour les puristes, veuillez vous en remettre à de vrais sites de philosophie.

La liberté

 

La liberté c'est l'état d'un être ou d'une chose qui se détermine sans contrainte extérieure. (Larousse)

On peut remarquer qu'elle s'articule par rapport à deux éléments. D'une part l'effort de persévérance dans son être (conatus), l'essence de cet être et d'autre part le ou les obstacles éventuels qui nous empêchent de poursuivre cet effort. Quand on se libère, c'est toujours de quelque chose qui nous entrave.

Chaque culture propose un cadre de pensée, un paradigme dans lequel se définit ce concept de liberté. Ces différences de conceptions s'expliquent du fait que chaque société définit son essence et, à se titre n'est pas entravée par les mêmes contraintes. Chaque société humaine ne se donne pas les mêmes buts (l'existence précède l'essence, J.P. Sartre). Exemples :

     - La société occidentale se donne pour but d'assouvir ses désirs, pour cela elle doit se libérer de la tradition religieuse et de sa condition matérielle misérable par le socialisme et le progressisme, par exemple.

     - La liberté au sens chrétien est de se rapprocher de Dieu et pour cela, il faut se défaire du péché. Pour se faire, il faut réprimer toute conduite déviante ainsi que ses propres désirs qui sont inspirés par le Diable et conduisent naturellement vers le péché.

     - Le bouddhisme vise à libérer l'homme de la souffrance, alors l'homme doit donc se débarasser de tout ce qui engendre la souffrance, notamment les biens matériels et doit pratiquer la méditation pour se libérer de la pensée qui engendre cette souffrance afin de cesser le cycle des réincarnations.

Ces visions sont en contradiction les unes avec les autres car chacune d'entre elle donne une défitnition différente de ce qu'est la liberté. Définir la liberté, c'est déjà la réduire. Mais on comprend cette réduction par la nécessité pour une société de se définir un but commun pour y accéder ensemble. La liberté nécessite des limites. En faisant abstraction de nos contraintes physiques, si on donnait une liberté totale aux individus en abolissant les règles, on arriverait à un chaos. La nécessité pour une société de s'organiser passe nécessairement par la règlementation, qui est l'essence même d'une société.

 
Quelques sources :

 

Repost 0
Published by Tigre de Feu (original) - dans Pensées
commenter cet article
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 14:31

1966

13 novembre 2013

27 avril 2015

17 août 2016

Repost 0
Published by Tigre de Feu (original) - dans La caverne d'Ali-Baba
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 16:07

Que donnerait un texte donné parlant d'un certain sujet si on en changeait les mots pour lui faire parler d'un autre sujet, à la fois similaire et contradictioire? Par exemple, un texte sur le fondamentalisme islamique comparé à l'idéologie occidentale. C'est ce que j'ai voulu tester avec un texte sur l'islam radical en le comparant à l'idéologie que l'Occident considère comme la seule vérité et le seul modèle de société légitime pour aboutir à une satire de notre société et sa pensée unique. Partant du texte titré "Dialoguer avec les musulmans c’est comme dialoguer avec les nazis en 1938", j'ai remplacé les mots se rapportant à l'islam par des mots se rapportant à l'occidentalisme. Les mots remplacés sont en couleurs.

Texte d'origine : https://salembenammar.wordpress.com/2015/01/19/il-n-y-a-que-les-naifs-les-laches-et-les-traitres-qui-croient-en-la-vertu-dialogue-avec-les-musulmans/

          Seuls les naïfs et les crédules croient que l’on peut dialoguer avec les ennemis des libertés humaines, murés dans leur seule certitude qu’il n’y a de vérité que la vérité enfermée dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

Imperméables et sourds au dialogue, Ils ne tolèrent pas qu’ils puissent avoir d’autre son de cloche que le leur. Leur son de cloche est comme celui des appels de la télévision qui vient troubler le silence des villes et des villages au rythme de 5 heures par jour. Assenant le même message qui se veut d’une vérité absolue. Comment peut-on professer dans un contexte de sacralisation dogmatique de la parole dictée avec une force assourdissante et obstruante pour la pensée humaine qu’elle ne laisse pas filtrer un filet de paroles qui n’ont pas une propriété canonique?

 Avec un esprit façonné par une culture monolithique et fermé à tout débat contradictoire jugé hérétique, on serait plus avisé de dialoguer avec le vent du désert. Jamais, un Occidental qui croit en la vertu immanente de la pureté de la parole sacrée dont il se prétend dépositaire, à l’instar de ceux qui prônent la supériorité de l’Occident, ne sera enclin à ouvrir un quelconque débat avec celui qu’il considère comme fasciste et dont l’idée même de dialoguer est avec lui le répugne et le répulse. Et même quand un des leurs, comme le sulfureux et girouette Aymeric Caron a feint d’engager un échange avec Eric Zemmour n’a pas échappé à leur courroux pour avoir commis l’irréparable.

Tout dialogue avec les fascistes est considéré comme une offense à la Gauche. Comment peut-on dans un tel contexte du refus dogmatique du dialogue pouvoir justement entreprendre un quelconque dialogue avec ceux dont le seul esprit de dialogue qu’ils connaissent est l’étouffement du dialogue par tous les moyens ?

Nombreux sont les pseudos démocrates manquant de discernement, en ayant aucune grille de lecture de l’idéologie extrémiste, qui continuent à prendre les vessies pour les lanternes et prêchent pour le dialogue avec des gens qui font du monologue hermétique leur seule raison d’exister pour toucher leur Graal idéologique. Ils vont jusqu’à accuser les esprits avertis et qui appellent à une vigilance extrême, comme c’est mon cas. contre le péril occidentaliste, de radicalisme et d’extrémisme.

Comme si l’infamie pouvait être combattue avec les chimères de la démocratie. Le monde a joué à plusieurs reprises sa partition d’ouvrir son cœur à ceux qui sont obsédés par sa destruction. On connaît tous les résultats du dialogue avec le nazisme. Si le monde avait preuve de fermeté et de détermination est-ce que l’aurait connu les camps de la mort et l’extermination des minorités et surtout du peuple juif ? Hitler n’avait jamais fait mystère de ses desseins hégémoniques et génocidaires, c’est le monde dit libre qui avait cru qu’il pouvait le pacifier et le raisonner par le dialogue. Alors qu’il n’avait que mépris et aversion pour le dialogue. La même posture qui caractérise les radicaux occidentaux. Or, un extrémiste est par définition celui qui détient une vérité absolue, il est schizoïde-paranoïde, il ne veut entendre qu’une seule vérité, la sienne et encore il n’est même pas à l’écoute de lui-même. Étant pris dans un tourbillon essentialiste de délires psychotiques et messianiques, la seule issue qu’il connaisse soit l’adhésion aux idées qu’ils professent soit la censure. Muré dans ses certitudes mentales, il ne peut se résoudre à l’idée qu’il ne doit y avoir une autre voix que la sienne qui est d’essence humaniste.

L’extrémiste occidental se sent comme investi d’une mission cosmique et planétaire d’imposer aux quatre coins du monde les dogmes de sa foi contre vents et marées les prophéties de la religion occidentaliste. C’est un conquérant-colonisateur, qu’il se doit pour le repos de sa propre âme occidentaliser et ré occidentaliser le monde. Prosélyte et réfractaire au dialogue, il n’est jamais dans l’échange, d’idées qui va à l’encontre des prescrits de sa foi. Il a peur de commettre un sacrilège, c’est pourquoi il appelle à la censure quand il ne le commet pas lui-même la censure de tous ceux qui doutent du bien-fondé intellectuel de son raisonnement. Dans ce contexte, on peut toujours rêver d’engager un dialogue avec ceux dont le seul but est soit de nous soumettre à leur idéal occidentaliste soit nous censurer. Il est tel un pitbull s’acharnant sur sa proie pendant que cette dernière s’amuse à lui des bisounours.

Le monde a capitulé face au nazisme dans les années 30 en la caressant dans le sens du poil avec l’Holocauste au bout du chemin. On ne combat l’extrémisme qu’avec ses propres armes et jamais celles de la voix de la lâcheté et la démission.

On ne traite pas la folie à dose homéopathique, seule une thérapie lourde, est indiquée. Il faut une riposte graduée pour l’éradiquer. L’extrémiste n’a aucun sens des valeurs humaines, ne soyons pas nous-mêmes dupes de notre angélisme qu’il considère lui-même comme non seulement une faiblesse mais comme une apostasie.

Il ne croit aux valeurs de paix et de compréhension mutuelle, il est obnubilé par la destruction et anéantissement de tous ceux qui tentent de lui opposer le langage humain. S’il était dans le dialogue, il ne chercherait pas à exterminer ses propres coreligionnaires qui font du Droit international leur arme contre l'OTAN.

L’arme de l’intelligence ne peut contenir sa folie meurtrière. On ne neutralise pas un fou en pleine crise de démence en le berçant de bonnes paroles. Seule la camisole chimique est la réponse appropriée dans le cas d’espèce.

L’occidentaliste est un psychopathe-né, il tue père et mère pour gagner l'American Way of Life. Tout obstacle sur sa route doit être transformé en feu de paille, tel le vrai sens du dialogue chez lui. Il est sur terre pour tuer et non pour échanger avec ce qu’il appelle les ennemis de sa religion, des paroles vaines, superflues et de surcroît attentatoires à ses dogmes. Notre candeur est sa meilleure alliée.

Coran>Déclaration universelle des droit de l'Homme, musulman>occidental, islam>occident, prière>télévision, jour>heures, infidèle>fasciste, céleste>idéologique, meurtre/tuer>censure, Al ijtihad>Droit international, Jihad>OTAN, Lupanar divin>American Way of Life, ainsi que les protagonistes Mourou et Youssef Esssidik remplacés par Aymeric Caron et Eric Zemmour.

Dialoguer avec les Occidentaux c’est comme dialoguer avec les nazis en 1938
Repost 0
Published by Tigre de Feu (original) - dans La langue française dans tous ses états
commenter cet article
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 00:33

Suite à ce précédent article (http://feutiger.over-blog.com/article-je-suis-synesthete-55097533.html)  j'en écris un nouveau. En effet, j'ai désormais des raisons de penser que je ne le suis pas. Lors d'une soirée, une des personnes avec qui je buvais un verre a parlé de synesthésie. Cette personne est psychologue et lors de ses études elle a reçu un cours sur l'oreille absolue et la synesthésie de la part du seul enseignant-chercheur en France. Je lui ai dit que je l'étais et en discutant, il m'a dit que cette association n'était pas une simple vue de l'esprit. Les synesthètes n'associent pas simplement les lettres aux couleurs, ils les VOIENT en couleur. Il parait d'ailleurs qu'ils mettent plus de temps à lire que les autres. Pour ma part, je n'ai aucun problème de reconnaissance des graphèmes. Sachant cela, je me sens moins quelqu'un d'unique, je me sens d'un coup dépourvue d'une sorte de super-pouvoir. Tant pis... Après tout je pense que cela ne change rien à ma personnalité...

Repost 0
Published by Tigre de Feu (original) - dans Une brève histoire de moi
commenter cet article
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 20:59

J'ai participé à un stage en audiovisuel pour la conception d'un film documentaire sur les élus de la République. J'ai conçu l'invitation à la projection qui a été envoyée à tous les invités y compris le député de Dijon qui m'a personnellement félicitée pour mon travail en me disant que quand il visitait des entreprises il voyait rarement des invitations aussi jolies^^ !

Mes progrès en infographie
Repost 0
Published by Tigre de Feu (original) - dans Mes dessins
commenter cet article
23 novembre 2014 7 23 /11 /novembre /2014 10:00

1 rien

2 bleu

3 croix

4 âtre

5 ornithorynque

6 saucisse

7 fête

8 fortuite

9 boeuf

10 écrevisse

11 bronze

12 partouze

13 baise

Repost 0
Published by Tigre de Feu (original) - dans La langue française dans tous ses états
commenter cet article
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 10:49

Saviez-vous que le dollar représente 8% de monnaie fiduciaire? Le reste étant du crédit.

monnaie fiduciaire
Repost 0
Published by Tigre de Feu (original) - dans L'info du mois
commenter cet article
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 13:54

Nombreuses sont les idées reçues qui circulent à propos des Roms. En voici quelques unes :

-Les Roms sont tous Roumains et tous les Roumains sont des Roms.

-Ils ne possèdent pas de nationalité (alors qu'ont dit d'eux qu'ils sont Roumains)

-Tous les Roms vivent dans des caravanes

-etc.

Tout d'abord, qui sont les Roms?

Les Roms sont une ethnie d'Europe, majoritairement répartie en Europe de l'Est dont les ancêtres ont quitté l'Inde plusieurs siècles auparavant. Leur langue est le Romani qui partage un lien de parenté avec le sanskrit. Le mot "Rom" signifie "homme ayant réussi sa vie". Cette appellation est officielle et elle a été choisie à Londres en 1971 par l'Union Romani Internationale. Il existe différentes branches de cette ethnie comme les Tziganes, majoritairement répartis en Grèce, les gitans vers l'Espagne et le Portugal, les Bohémiens, du nom du royaume de Bohême, l'actuelle Pologne, Il existe aussi les Manouches, les Sintés et les Romanichels. Ils représentent la plus grande minorité d'Europe et aussi la plus pauvre. Ils sont ceux dont la mortalité infantile est la plus élevée.

Répartition géographique :

Lumière sur les Roms et les peuples nomades d'Europe

Origines :

Originaires du Nord de l'Inde, ils auraient été réduits en esclavage par les Turcs qui avaient besoin de forgerons aux alentours du 11ème siècle. C'est en Turquie que s'est formée la langue romani ainsi que le néo-perse et l'arménien qui partagent jusqu'à 900 racines communes. Lors de la diaspora qui eut lieu au 13ème siècle, certains se convertirent à l'Islam pour racheter leur liberté et migrèrent dans différents pays d'Europe où ils se convertirent au Christianisme.

Ils ont été confondus avec les Egyptiens, d'où le mot anglais "gipsy".

Bien que majoritairement situés en Europe de l'Est, nous les voyons en Europe occidentale par exemple en France. Souvent, ces personnes ont fuit leur pays d'origine où ils exerçaient des emplois d'ouvrier et habitaient des maisons et des appartements. En réalité, 90% d'entre eux sont sédentaires. Ils possèdent leur propre drapeau :

Lumière sur les Roms et les peuples nomades d'Europe

Les autres nomades d'Europe :

Les Roms ne doivent pas être confondus avec les Irish Travelers qui sont un groupe nomade Irlandais n'ayant aucun lien de parenté avec ces derniers.

Ils n'ont pas non plus grand chose à voir avec les "gens du voyage" qui sont une appellation administrative française désignant les gens dont le mode de vie amène à se déplacer souvent comme les forains et n'ont pas forcément de lien de parenté avec les Roms. Ils sont Français pour 90% d'entre eux.

Les Yéniches sont une tribu nomade d'Allemagne n'ayant pas de parenté avec les Roms

Il existe également les Pirdés de souche fançaise

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Roms

https://www.youtube.com/watch?v=s8iKqMzl7RE

http://www.arte.tv/sites/fr/leblogueur/2013/12/08/vous-avez-dit-tsigane/

Repost 0
Published by Tigre de Feu (original) - dans Lumière sur...
commenter cet article
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 18:33
Lamasticot

Le lamasticot est un étrange mammifère d'origine cosmique apparu probablement au Pérou dans la Cordillière Blanche. Il fut découvert en 1888 par un explorateur Tchétchène du nom de Karlov Metasonohanmodov qui étudiait une plante connue sous le nom de "oublipadenlvetechus avandtavanturela" qui poussait dans la région où il pensait trouver des variétés similaires.

Le lamasticot est doté de facultés assez particulières telles que la clairvoyance, la lévitation, la capacité de lancer des lasers avec ses yeux, ou encore celle de tirer des boules de feu par l'anus. En ce qui concerne cette dernière, on ignore toujours comment sont générées ces boules de feu et comment fait son rectum pour résister à de telles températures. On pense également qu'il est capable de survivre dans le vide spatial.

On trouve des représentations et des descriptions de cet animal chez les Mayas et les Incas, mais aussi chez les Egyptiens ainsi que les Sumériens. L'étude de ces sources laisse supposer qu'il est venu de l'espace des millénaires auparavant après que sa civilisation eut été détruite à la suite d'une guerre intersidérale il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine. Il aurait été adulé dès son arrivé par les civilisations anciennes à qui il aurait donné différentes offrandes telles que de l'or, de l'encens et de la myrrhe et selon certaines sources pour les Mayas les treize crânes de cristal. Il leur aurait aussi enseigné l'écriture, la monnaie et probablement d'autres choses que l'on ignore encore. Selon une légende mise au jour le 10 octobre 2010, pendant leur traversé du désert, les Hébreux n'auraient pas construit un veau d'or mais un lamasticot d'or.

On ignore encore de quoi il se nourrit, mais il semble apprécier le nectar de prune, les oeufs brouillés, le lait caillé, et des chercheurs ont également réussi à démontrer que cet animal était particulièrement friand du boeuf à l'échalotte accompagné d'épinards et de petits ognons bien poivré. Son dessert préféré aurait été identifié comme étant la tarte aux fraises.

Le lamasticot est encore entouré de mystères irrésolus comme le fait que son poil semble être du même matériaux que la fibre optique. On ignore encore sa longévité, le lamasticot étant étudié depuis le plus longtemps l'est depuis 1888, l'année de sa découverte.

On estime qu'il en existe 300 dans le monde, un chiffre contesté, le lamasticot semblant capable de se téléporter, voire de se dédoubler, ces facultés étant contestées par de nombreux chercheurs.

Repost 0
Published by Tigre de Feu (original) - dans Lumière sur...
commenter cet article
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 16:48

Genre : bande dessinée

Auteurs : Michael Goodwin, Dan E. Burr (illustrations)

Economix

Résumé : Ce livre rédigé sous la forme d'une bande dessinée qui rend sa compréhension accessible à tous et ludique vous aidera à connaître tout ce dont vous avez besoin pour comprendre le monde de l'économie d'aujourd'hui. Des débuts du capitalisme en passant par Adam Smith, David Ricardo, à John Maynard Keynes et bien sûr, Karl Marx, cette bande dessinée vous exposera les principaux courants économiques comme le libéralisme, le socialisme, le keynésianisme ou encore le néolibéralisme à travers l'histoire d'avant la Révolution Française jusqu'à aujourd'hui.

Nous apercevons à travers cet ouvrage la manière dont la finance est arrivée au pouvoir et s'est peu à peu substituée à l'Etat. En plus d'être une excellente introduction à l'économie, il est idéal pour comprendre facilement le contexte économique dans lequel nous vivons. Il représente donc un excellent moyen de comprendre les origines de la crise dans sa globalité.

 

 

 

S'instruire c'est résister.

Repost 0
Published by Tigre de Feu (original) - dans Le coin du lecteur
commenter cet article