Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Tigre de Feu
  • : Mon Univers : littérature, sciences et histoire se côtoient avec une pointe d'humour et de musique dans une chaude ambiance de feu agrémentée de photos, de dessins, de nouvelles et de citations.
  • Contact

Rechercher

14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 07:44

Cela faisait maintenant une semaine que j'étais arrivée. J'étais définitivement installée depuis samedi. J'y avais passé ma première nuit de samedi à dimanche. Enfin débarrassée des parents! Maintenant que j'allais vivre au foyer de Jeunes Travailleurs, j'allais enfin pouvoir m'autonomiser, gagner en indépendance.

Ma chambre était assez austère. Quelques trous dans le mur du côté de mon lit que je finis par cacher de quelques cartes de dessins et de trois de mes dessins. Les coins du plafond de la salle d'eau étaient noirs de moisissure. Devant la fenêtre trônait un bureau vert tout aussi troué et tâché que le mur. Un modeste rideau pour cacher la lumière du soleil. Ce dernier, comme les précédents ressemblait à un gruyère. Pas de volet. Un point positif, cependant : je bénéficiais néanmoins d'une très belle exposition plein Ouest.

J'observe le coucher du soleil depuis mon bureau. Si je me lève un peu, je peux apercevoir en regardant vers le bas trois poubelles en rang dans une cour. Cette vue particulière et assez paradoxale m'offrait d'un coup l'envers refoulé de la ville, et une sublime merveille de la nature qu'est un coucher de soleil. J'observais le soleil rentrer dans son antre de feu au son des Eagles. Wasted Time (reprise) accompagnait a merveille ces gerbes immobiles escortant au loin le globe d'or s'en retournant dans sa caverne. Au loin les montagnes. Je pouvais même au loin deviner le mont Affrique, planté au loin sur le massif montagneux. Cette vision singulière était telle la fleur qui naît sur le fumier.


J'avais un frigo dans lequel quelques tomates, du taboulé, un flacon de sauce tomate et une motte de beurre se réduisaient inexorablement à force d'être consommés. Trois paquets de pâtes dont un déjà bien entamé et une miche de pain. Je composais avec ce que j'avais : un soir des pâtes, l'autre soir tartines de tomates arrosées d'huile, une fois des tomates en tranche mélangées aux pâtes, puis la même chose auxquelles s'ajoute la sauce tomates, des pâtes sauce pâtes...

Internet n'étant plus à portée de main, je ne peux que me trouver d'autres occupations comme la lecture ou l'écriture. Mon esprit n'est plus obnubilé par le Net. Samedi j'ai pu bosser. J'avais une dissertation à terminer depuis plusieurs semaines et j'avais eu une nouvelle idée de dissertation. J'ai pu torcher le tout en une journée. Pour accéder à l'Internet, je me contente d'un modeste iPod et je dois payer 1€50 par semaine. Pour finir, il n'est accessible que dans le hall d'entrée. Heureusement, il y a un cyberespace pas très loin.

Partager cet article
Repost0
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 13:37

- Nique ta mère!

- Et toi, nyctalope, espèce d'abscons!

 

Le nyctalope est celui qui est doté de nycatlopie, qui voit dans la pénombre, comme mon petit cousin le chat.

 

chat_81.jpg

Partager cet article
Repost0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 16:18

"À fond j'étais pour! (le mariage homo) Je suis pas homo. Je comprends pas les gens qui sont contre. Ils sont cons".

Ne pas arriver à accepter qu'il existe des gens qui ont un point de vue contraire au sien n'est pas une preuve de tolérance ni d'ouverture d'esprit.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 16:06

Marcher sur un lego fait mal au pied et les chemises sont plus sexy que les T-shirt.

 

Se déshabiller rend tout nu et on est toujours plus grand debout qu'assis.

 

Attention : conduire tue et le fait de mourir aussi. La connerie rend con.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 15:38

Marcher sur un lego fait mal au pied et les chemises sont plus sexy que les T-shirt.

Se déshabiller rend tout nu et on est toujours plus grand debout qu'assis.

Attention : La conduite tue, la connerie rend con.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 15:35

Tu me traites de raciste alors que tu fus le premier à me traiter d'étrangère, sachant que tes parents ne sont pas nés en France contrairement aux miens!

Partager cet article
Repost0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 07:00

Je suis désolée de ne pas publier régulièrement dans cette catégorie.Je ne suis pas un robot, mais de toute façon, je m'en fous, c'est mon blog et je ne suis pas payée pour ça.

 

Le vrai nom de Gustave Eiffel était Gustave Bönickhausen, un nom d'origine allemande par ses grands parents originaires de la région allemande de "Eifel" qui autrefois et à cette époque prennait deux "f". Il s'est appelé Gustave Bönickhausen-Eiffel par rapport à cette origine, puis il abandonne définitivement Bönickhausen.

Vous rendez-vous compte à quoi nous échappons si Gustave n'avait pas changé son nom?

 

tour eiffel

Partager cet article
Repost0
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 11:08

Poème
Poème
par Tigre de Feu

Partager cet article
Repost0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 14:01

Accorder un participe passé est simple. Pourtant, de nombreuses personnes n'y arrivent pas.

1) Définition : un participe passé c'est un verbe employé comme un adjectif. Il compose le passé composé avec l'auxiliaire.

Exemples : imaginé, rempli, désolé, perdu, etc...


a) Nous allons commencer par voir comment différencier un participe passé d'un infinitif.

Quand on se retrouve avec un verbe du premier groupe (verbes se finnissant en -er)

Et bien il suffit de le remplacer par un verbe du deuxième ou troisième groupe.

Exemple : J'ai manger ou j'ai mangé? Remplaçons-le par le verbe boire par exemple, on dit j'ai bu ou j'ai boire? J'ai bu, n'est-ce pas? Donc, la bonne solution est "j'ai mangé"

Une fois que vous aurez intégré ça, vous ne ferez plus jamais l'erreur.


b) Le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec le mot auquel il se rapporte

Exemple : Un chien allongé, une pomme volée, des livres perdus, des fillettes enlevées.

 

c) Pour les verbes des autres groupes, pour savoir ce qu'on met à la fin, on met le participe passé au féminin.

Exemples :  un mot appris => une leçon apprise, un livre lu => une pancarte lue

 

2)a) Cependant, dans un passé composé, un participe passé s'accorde uniquement quand l'auxiliaire est le verbe être.

Exemples : les souris sont mangées, les chats ont mangé. Nous avons mangé


b) Quand le COD (ici la souris) vient avant le sujet (ici le chat), on accorde toujours.

Exemple : Le chat a mangé la souris. La souris a été mangée par le chat.

 

3) Les phrases suivantes sont fausses :

Désoler de n'avoir pas été là.

Il faut mettre un pronom personnel devant, du genre je suis on dit je suis boire ou je suis bu (bon ok, ça veut pas dire grand chose) Je suis bu. (même si ça veut rien dire, c'est plus correct) donc, je suis désolé. (1a)

 

Esmeralda a lue son cours.

C'est Esmeralda qui fait l'action et le cours la subit, donc il n'y a aucune raison que lu s'accorde avec le sujet Esmeralda. (1b)

 

La leçon a été lu par Esmeralda.

La leçon subit l'action d'être lue (2b)

 

Esmeralda a apprit sa leçon.

Inversons le COD et le sujet, qu'est-ce que ça donne? La leçon a été apprise par Esmeralda. Et pas "apprite" n'est-ce pas? (1c)

 

Nous avons rangées nos affaires.

Ici, c'est l'auxiliaire avoir qui est employé, comme vu précédemment, le participe passé ne s'accorde pas quand il y a l'auxiliaire avoir. (2a)

 

Voilà, maintenant, vous n'aurez plus d'excuses pour ne pas savoir accorder vos participes passés. Ces règles je les ai apprises en CM1. Si un enfant de 10-11 ans peut le comprendre, vous aussi.




 



Partager cet article
Repost0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 16:57

http://0.static.wix.com/media/56df91fcbcad0bf156d4e583386e0c21.wix_mp_512

Prononcez "guiédré". Elle est mignonnette la petite blondinette avec sa robe cochonou et sa guitare. Ses chansons aussi. Enfin... presque.

Musicalement, elle nous évoque une Carla Bruni trash aux chansons douces chantées d'une voix fluette s'accompagnant seulement de sa guitare à la manière de Georges Brassens. Les paroles sont crues et évoquent sans pudeur divers aspect de l'amour et de la sexualité, tels que la contraception, l'amour en prison, ainsi que ses aspects les plus noirs comme la pédophilie. Elle nous livre sa propre vision du monde à travers des chansons simples teintées de cynisme et d'humour noir.

 


 

 


 

 

 

Ses textes nous semblent au premier abord s'adresser à des kikoolols débiles avec l'omniprésence de la sexualité dans les chansons. On pourrait croire à des chansons paillardes ou humoristiques. Il n'en est rien. Le style de Giedré s'inscrit dans la lignée de la chanson réaliste. Cependant, les textes de Giedré contrastent par la simplicité de sa musique et de ses paroles. Elle évoque ainsi la cruauté de la vie et des gens. La sexualité occupe une place importante, comme elle l'occupe dans le monde, même si on n'ose pas toujours se l'avouer.

 

 

 

 

 

Le monde selon Giedré est à la fois rose et mignon et dur et pervers. Les textes se révèlent finalement d'une certaine maturité et d'une vision de la vie un peu originale, tantôt pessimiste, tantôt optimiste comme nous le prouve la chanson "Avec le sourire" ou encore "Poète pouet pouet"

 

 



 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0