Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Tigre de Feu
  • Tigre de Feu
  • : Mon Univers : littérature, sciences et histoire se côtoient avec une pointe d'humour et de musique dans une chaude ambiance de feu agrémentée de photos, de dessins, de nouvelles et de citations.
  • Contact

Rechercher

7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 11:27

Michael Jackson l'éternel



                                          http://www.screenlook.tv/Coast_One/News_Gate/img_news/Michael1.jpg

 



              Michael Jackson (de l'hébreu mi ka ël = qui est comme Dieu), chanteur et danseur surdoué, roi incontesté et incontestable  de la pop, l'émotion à fleur  de peau, véritable légende vivante (et morte...). Né dans la nuit du 29 août 1958 de katherine et Joseph Jackson dans une famille modeste de l'Indiana qui compte déjà sept enfants. Ses deux parents sont très mélomanes et musiciens. Son père Joe joue dans un groupe avec son frère appelé "the Falcons". Sa mère, danseuse, chanteuse et musicienne de talent doit pourtant renoncer à monter un jour sur scène parce qu'elle boite suite à la polio qu'elle a eu à un an. Michael développe très vite un talent de chanteur et de danseur puisqu'un jour, sa mère le surprend en train de danser sur le rythme de la machine à laver alors qu'il n'avait qu'un an et demi! Il commence à chanter dans le groupe familial à l'age de cinq ans avec Tito, Jackie, Jermaine et Marlon. Il est le plus jeune du groupe et déjà le chanteur leader. Ils participent à des concours d'ammateurs, jouent dans des bars, ou des strip tease (drôle d'éducation pour un enfant de son âge!). Ils enregistrent leur premier quarante cinq tours avant de signer chez Motown : Big boy. Dans les coulisses de cette charmante famille se cache en fait un père tyranique et violent qui n'hésite pas à leur taper dessus en cas de fausse note. Ils en resteront tous traumatisés. Ils signent chez Motown en 1969, Mike a alors neuf ans. Aux dires de sa soeur La Toya, "ce n'était pas un groupe d'enfants jouant du rythm and blues mais un véritable groupe de rythm and blues qui se trouvait être composé d'enfants"(cf son autobiographie hontes et scandales dans la famille Jackson). Ils connaissent vite un immense succès. Leur premier album  s'appelle "Diana Ross presents the Jackson Five", la chanteuse étant une des premières personnes à avoir repéré les Jackson 5, selon la légende. Il commence en parallèle une carrière solo. Le problème est que Motown ne les laisse pas composer leurs chansons ni les écire, c'est pourquoi ils connaissent de moins en moins de succès. Sans doute auraient-ils eu plus de succès s'ils faisaient eux-mêmes leurs chansons. Ils quittent donc Motown et partent signer chez Epic Records. Ils changent leur nom pour the Jacksons, le nom jackson 5 appartenant à Motown. Le groupe compte maintenant les huit enfants, Rebbie, La Toya, Randy et Janet. Mais alors pourquoi huit alors que la famille compte neuf enfants? Bah tout simplement parce que Jermaine a décidé de rester chez Motown. L'une de leurs chansons est "can you feel it" qui a même un clip. Michael rencontre Quincy Jones, le génial producteur avec qui il enregistre "Off the wall". Il a alors environ vingt-deux ans. Suivront "Thriller" en 1982, l'album le plus vendu de la planète à aujourd'hui 100 millions d'exemplaires, "Bad" en 1989 à 35 millions, "Dangerous" en 1991, "History", "Blood on the dance floor" et "Invinvincible". 1983 : date importante dans l'histoire de la danse et la vie de Michael Jackson puisqu'il présente pour la première fois le moonwalk lors de l'anniversaire des 25 ans de Motown.

http://imstars.aufeminin.com/stars/fan/michael-jackson/michael-jackson-20050819-63544.jpg

Il commence à toucher à la drogue (drogues médicales comme la morphine) lors du Dangerous Tour quand commencent ses accusations par un garçon, un dénommé Jordan Chandler. L'affaire va faire le tour du monde. Le chanteur paiera le silence de la famille afin de cesser les poursuites judiciaires, mais pas la rumeur. Quelques années plus tard, ce sera un autre garçon qui l'accusera d'abus sexuels, il sera cette fois-ci trainé en justice,après une perquisition de sa résidence Neverland et quelques examens humiliants (photographie de ses parties intimes), il est innocenté par la justice mais condamné par les médias et l'opinion publique. Malgré sa victoire devant les tribunaux, il en reste affecté et s'exile aux Emirats Arabes Unis.
D'ailleurs après sa mort, Jordan a avoué avoir menti. Cette déclaration sera suivie du suicide de son père... Verdict?

 

 

http://referencementgoogle.eu/wp-content/gallery/wp-contentgalleryimage/michael-jackson-thriller.jpg

 

 Il remporte beaucoup de récompenses aux Grammy's Award dans sa vie (huit d'un coup pour Thriller!) mais pas autant que de rumeurs à la con qui courent sur lui du genre qu'il dormirait dans un caisson à oxygène. Il Fait également beacoup de dons notamment pour les hôpitaux ou les enfants malades. Cette vie couronnée de succès s'arrête donc le 25 juin 2009 à la suite d'une overdose de propofol causée par son idiot de médecin qui était aussi endetté que lui. Son seul moyen pour les rembourser était de se faire embaucher par la star mais pas de chance, il a trouvé le moyen de la tuer. D'ailleurs d'après les dernières de l'autotopsie il était en bonne santé et aurait pu vivre encore longtemps... C'est balo... Mais bon, sa musique est toujours là elle, il est vivant à travers elle pour toujours. Il semblerait qu'on écoutera sa musique pour les siècles à venir. Et lui qui voulait être éternel... ben c'est réussi!

J'ai également trouvé cet article dans lequel la personnalité de Michael y est très bien analysée. A lire absolument!
     

clips : Ghosts    
          Earth song          



 


discographie :

 

chez Motown

 

avec les Jackson 5

  • Diana Ross Presents The Jackson 5 (1969)
  • ABC (1970)
  • Third Album (1970)
  • The Jackson 5 Christmas Album (1970)
  • Maybe Tomorrow (1971)
  • Goin' Back To Indiana (1971)
  • Lookin' Through The Windows (1972)
  • Skywriter (1973)
  • In Japan! (1973)
  • Get It Together (1973)
  • Dancing Machine (1974)
  • Moving Violation (1975)
  • Joyful Jukebox Music (1976)
  • Boogie (1979)

en solo

  • 1972 : Got to Be There
  • 1972 : Ben
  • 1973 : Music and Me
  • 1975 : Forever, Michael

Chez EpicRecords

avec les Jacksons

  • The Jacksons (1976)
  • Goin' Places (1977)
  • Destiny (1978)
  • Triumph (1980)
  • Live (1981)
  • Victory (1984)
  • 2300 Jackson Street (1989)

en solo

  • 1979 : Off the Wall
  • 1982 : Thriller
  • 1987 : Bad
  • 1991 : Dangerous
  • 1995 : HIStory – Past, Present, and Future: Book 1
  • 2001 : Invincible


parodies : Weird Al Yankovic :eat it
                                                fat
                          
                            Mozinor : bite it

Filmographie : Moonwalker
                       Captain Eo
                       The wiz
                     
Bibliographie : Honte et scandales dans la famille Jackson par LaToya Jackson
                     Moonwalk ( autobiographie de Michael Jackson)
                     Dancing the dreams (recueil de poèmes écrits par le chanteur)

Partager cet article

Repost 0
Published by Tigre de Feu - dans Lumière sur...
commenter cet article

commentaires

Sherry 11/02/2010 19:23


superbe article, bien documenté.. je suis fan


g 08/02/2010 15:53


Merci d'avoir rectifié le texte. a+


Malika 08/02/2010 08:29


Merci pour cet article. Bon lundi.  Malika


g 08/02/2010 08:05


Michael n'a pas touché à la drogue proprement dite, mais plutôt à des antidepresseurs, des calmants et autres somnifères. Michael n'était pas un drogué comme la plupart des artistes de sa
génération....merci de corriger ton texte.


Tigre de Feu 08/02/2010 10:43


C'est vrai, Michael n'a jamais touché à des drogues comme le cannabis ou autres mais plutôt au démérol, à la morphine, des produits médicaux, quoi. Mais ça reste de la drogue.