Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Tigre de Feu
  • Tigre de Feu
  • : Mon Univers : littérature, sciences et histoire se côtoient avec une pointe d'humour et de musique dans une chaude ambiance de feu agrémentée de photos, de dessins, de nouvelles et de citations.
  • Contact

Rechercher

19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 14:36

 


  Avez-vous vu ce documentaire qui retrace l'expérience qui s'inspire de celle de Milgram? Retransposée à une émission de télévision, elle démontre le pouvoir que détient la télé sur l'esprit des gens. 81% des participants iront jusqu'à infliger une décharge électrique mortelle à leur partenaire sous les injonctions de la présentatrice.

Une minorité de gens est prête à se rebeller contre un système abject qui leur donne des ordres inhumains. Cette minorité de gens n'est pas forcément celle qui a les plus grandes responsabilités dans la société. Une trop grande adaptation aux exigences de la société serait même plutôt un handicap dans ce type de situation. Les sujets ne sont pas inhumains. Aucun n'éprouve de plaisir à faire souffrir son partenaire. Alors qu'est-ce qui les pousse à agir ainsi?

Même à l'heure de l'Internet, de nombreux Français passent encore beaucoup de temps devant la télévision. En fait, la télé serait la deuxième activité des Français après le sommeil et leur principal loisir. La télé véhicule un mode de pensée unique que capte la majorité de la population. L'esprit de tout ces gens est donc formé par la même façon de penser. La télé est au premier abord un mode de divertissement, puis une façon déguisée d'implanter une idée dans le cerveau du visionneur. Une fois détendu, les défenses du téléspectateur sont baissées, ils ne se méfie plus de ce qu'il voit ou entend, il ne veut pas se prendre la tête à réfléchir. C'est ce qu'on appelle le temps de cerveau disponible et c'est ce que vendent les chaînes à leurs annonceurs afin qu'ils puissent plus facilement vendre leur produits. On peut introduire une idée de façon subliminale par une tension qui est d'un coup résolue et qui provoque un rire et un soulagement et c'est là que l'on fait passer le message. C'est un des principes utilisés par la publicité. Ainsi, la télévision représente une autorité légitime où tout ce qui est dit doit être pris pour vrai.

À la suite de cette expérience, les participants ont été soumis à un sondage qui a révélé que ceux qui avaient tendance à infliger les 460 volts présentaient des personnalités de type aimable, rigoureux, qui seraient plus enclin a respecter l'autorité que les personnes excentriques et peu conventionnelles. Les deux dernières auraient plus de difficultés à s'insérer dans une société carrée et exigeante.

source : http://www.psychologie-sociale.com/index.php?option=com_content&task=view&id=401&Itemid=77

Voici une reconstitution de l'expérience originale de Milgram :

 

 

Nous pouvons faire le parallèle avec le pièce de Eugène Ionesco Rhinocéros. Laquelle pièce met en scène les habitants d'une petite ville atteints d'une épidémie, la "rhinocérite" qui les transforme inexorablement en bêtes féroces. Seul Bérenger restera un être humain, sur qui son ami Jean fait pleuvoir les reproches. Quand Bérenger admet ne pas être à l'aise en société et prendre un verre le week-end, Jean le traite d'alcoolique et quand il avoue ne pas être fait pour le travail qu'il exerce, Jean lui rétorque qu'il doit faire preuve de volonté, de se cultiver, conseil que lui-même ne suit pas. Selon Jean, "L'homme supérieur est celui qui remplit son devoir. Son devoir d'employé de bureau, par exemple". Jean sera bien sûr un de ceux à se métamorphoser en rhinocéros. 

Comme nous le prouve cette expérience et comme Ionesco nous le fait comprendre, les personnes les plus fidèles à leur poste sont celles capables d'accomplir les pires atrocités parce qu'une autorité supposée légitime le leur ordonne. Chez ces gens, qui ne sont pas sadiques, désobéir est un effort surhumain qu'ils ne parviennent pas à accomplir. Ainsi, ont pu être accomplies des abominations telles celles qui eurent lieu sous le nazisme ou le stalinisme ou sous n'importe quel régime totalitaire inhumain. Des massacres ont été commis à la chaîne par des gens qui avaient chacun une tâche simple à accomplir et qui ne posaient pas trop de questions. Certains transmettaient des ordres, d'autres procédaient sur ordre à des arrestations de personnes qu'ils ne connaissaient pas, d'autres encore étaient chargées de conduire des trains, etc, ainsi a pu être commis un des plus grands génocides de la planète. L'une des participantes compare même le jeu aux camps de concentration nazi. (1:05:10)

 

Pourtant, de nombreuses personnes admettent que les programmes qui passent à la télévison sont peu intellectuels voire stupides. La plupart des télespectateurs admettent que les meilleurs documentaires sont diffusés par des chaînes comme Arte et que la plus bête est TF1 qui est comme par hasard la chaîne privatisée par le gouvernement. Pourtant, les statistiques prouvent que TF1 est la chaîne la plus visionnée, loin devant Arte. Ils critiquent des émissions comme les Anges de la téléréalité et prétendent vouloir plus d'émissions intellectuelles. Alors pourquoi ces gens regardent-ils les émissions qu'ils critiquent? Parce qu'elles les divertissent. On note un plébiscite des émissions réputées stupides alors que le bon sens voudrait qu'on en fasse un boycott général. Ceci est encore une fois un exemple de la soumission qu'exerce la télévision sur les gens.

 

La télévision est médiane d'une pensée totalitaire qui accompagne l'individu tout au long de son existence, de la maternelle à la retraite, ce qui représente un temps considérable. Le système médiatique fait donc partie de la vie de l'individu qui se conforme à la masse sur laquelle la télévision fait autorité. Nous devons apprendre à différencier l'autorité légitime de celle qui ne l'est pas. Une autorité n'est plus légitime quand elle impose des choses immorales. Le problème de ce totalitarisme médiatique engendre des façons de penser négatives en mettant en scène la cruauté ou l'humiliation. Des jeux télévisés apparemment anodins comme Koh-Lanta ou Le maillon faible renvoient l'idée d'éliminer ses partenaires les uns après les autres, si bien qu'à la fin, une seule personne arrive jusqu'au bout et remporte à lui seul un gros pactole alors qu'il est arrivé jusque là à l'aide de ses camarades. Ce n'est pas en gavant des gens à longueur de temps avec des émissions qui enseignent d'éliminer ses congénères que nous parviendront un jour à une société plus solidaire. Pourtant la solidarité est un des piliers de la démocratie. La télévision exerce sur nous un immense pouvoir, tout comme nous avons l'immense pouvoir de l'éteindre.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tigre de Feu - dans La pilule rouge
commenter cet article

commentaires