Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Tigre de Feu
  • Tigre de Feu
  • : Mon Univers : littérature, sciences et histoire se côtoient avec une pointe d'humour et de musique dans une chaude ambiance de feu agrémentée de photos, de dessins, de nouvelles et de citations.
  • Contact

Rechercher

15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 17:59

 

http://www.absolute3d.net/fond-ecran-image/11744-1/Ange+_3_.jpg

Son visage fin et pâle aux joues roses était encadré de long cheveux brillants et soyeux d'une noirceur d'ébène flottant autour d'elle en formant des boucles majestueuses. Elle s'attachait parfois les cheveux en chignon plus ou moins serré ou en queue de cheval, et elle aimait parer sa chevelure de fleurs des champs. Dans ses yeux d'un bleu pur et profond, l'océan. Une légère robe blanche ondulante ornée d'un corset coulait le long de son corps mince et gracile effleurant d'une caresse sa peau douce tel un papillon. Elle aimait se parer d'or et d'argent, de bijoux et de rubans. Un sourire rayonnant, des doigts délicats aux ongles blancs, elle personnifiait une certaine grâce. Dans cette grâce de la noblesse. Dans cette noblesse, un cœur bon et fragile. Elle était d'un côté la grâce et la noblesse, la naïveté et la bonté, la douceur. Elle n'était pas la mièvrerie. D'un autre côté, elle était également la détermination et la sagesse. Elle était l'intelligence et l'espièglerie. 

Derrière son apparence céleste et son air angélique se cachait un esprit fin et complexe. Elle aimait les relations humaines mais en avait peu. Elle ne mangeait pas, elle savourait. Elle aimait le lait de soja et les petits pains ronds et chauds au fromage accompagnés de salade et de cumin. Elle aimait la musique : Nightwish, Era, les musiques celtes, l'Ave Maria de Schubert et la flûte enchantée de Mozart. Elle aimait les livres et les écrivains, elle aimait l'art. Elle aimait la nature, elle aimait l'amour. Elle illuminait de sa présence le lieu où elle se trouvait. Elle ne marchait pas, elle flottait. Elle était une ode au Soleil, un hommage à la lune et dans son rire cristallin résonnaient la douceur des mers et la vasteté des déserts, la profondeur des forêts et la pureté et la blancheur des banquises. Elle était un ange. Un ange, mais pas une déesse. Il lui manquait ce regard déterminé, cette imposance qu'ont ces êtres divins.

                                                                                  

http://pepinemom.p.e.pic.centerblog.net/0om4n7ux.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires